Clos du Cellier aux Moines
Givry
2014


Terroir

Entouré de murs, comme beaucoup de grands terroirs bourguignons, le climat du Cellier aux Moines est situé au nord de l'appellation Givry, dominant le village. Ce terroir identifié depuis des siècles par les moines cisterciens comme l'un des fleurons du vignoble bourguignon, dispose d'une exposition plein sud. Une situation privilégiée et peu commune dans l'appellation. Les vignes du domaine (4,7 hectares) sont installées à mi-côteau et dans la partie supérieure de la colline, là-même où le cellier monastique a été bâti (vers 1130). Abrités des vents du nord mais bien ventilés, les raisins atteignent de belles maturités sans craindre d'être abimés par la pourriture. La géologie argilo-calcaire commune aux grands vignobles bourguignons est ici de mise. La terre reste assez profonde dans la partie haute du clos (50 à 70 cm) et s'épaissit tout en restant légèrement caillouteuse en descendant. A dominante argilo-limoneuse, le sol se révèle bien drainant : les ceps restent peu de temps dans une ambiance humide lorsque la météo est pluvieuse. En profondeur, une veine de marne rend la vigne peu sujette au stress hydrique quand le temps reste, à l'inverse, durablement sec. Depuis 2006, un travail parcellaire rigoureux est mené au domaine et un programme de replantation a été engagé dès 2008 sur la moitié du clos. Des sélections de pinots noirs fins et très fins ont été choisies pour leur parfaite adéquation avec le sol et le sous-sol. Le travail du vigneron est avant tout l'art de créer une harmonie féconde entre la terre et le végétal. Cette osmose permet de garantir un niveau de qualité élevé quelques soient les conditions du millésime.

Vinification

"Simplex natura" écrivaient avec sagesse les moines cisterciens. La nature a simplement besoin d'être accompagnée pour donner toute la mesure de son génie créateur. Les vinifications du Clos du Cellier au Moines ne reposent donc sur aucun dogme. La récolte est manuelle, respectueuse de l'intégrité et de la fraicheur des fruits. Acheminés dans de petites caisses ajourées jusqu'à la cuverie gravitaire équipée de cuves en chêne, les raisins sont triés méticuleusement (passage sur table de tri vibrante). Une partie variable des raisins est laissée en vendanges entières (pas d'égrappage) selon le millésime et les parcelles. L'impératif est d'encuver des baies quasi intactes pour conserver tout leur potentiel aromatique et gustatif. Après une période de macération préfermentaire à froid, la fermentation est le résultat exclusif de l'action des levures indigènes. Les pigeages sont très légers et faits au pied. L'élevage se poursuit en fût de chêne (dont un tiers neuf) pendant 16 à 18 mois.
La cuverie fonctionne par gravité naturelle sur quatre niveaux, de l'arrivée du raisin à la mise en bouteille, sans pompage.

Millésime

2014 a connu des séquences très contrastées. Après un hiver doux et humide, un temps ensoleillé s'est installé durablement au printemps. Juin a même pris rapidement des allures estivales. Un pic de chaleur à 35° a été enregistré dès le début du mois. La floraison des vignes s'est déroulée dans des conditions idéales (aux alentours du 5 juin). Durant l'été, les pluies d'août ont un temps suscité l'inquiétude mais en septembre un temps sec et lumineux s'installe. Des conditions qui ont permis aux grappes de se concentrer en sucre si l'on prenait le temps de patienter avant de lancer la récolte. Cette météo, typique des belles arrières saisons en Bourgogne, a permis de vendanger des raisins à maturité optimale à partir du 17 septembre. Il a fallu tout de même procéder à un tri méticuleux pour les pinots noirs suite à une piqûre des baies par la drosophile suzuki-i. Le millésime 2014 a été mis en bouteille le 10 décembre 2015.

Dégustation

La subtile expression du pinot noir soutenue par une belle acidité, sur l'un des ses terroirs de prédilection, est ici mise en évidence. Le domaine a su attendre la maturité optimale des raisins pour récolter. Cela se perçoit aussi bien visuellement, la robe est profonde, qu'aromatiquement. La gamme des fruits noirs et rouges (cassis, fraise, mûre) s'exprime sans retenue. En bouche, l'équilibre entre tannins suaves et fraîcheur de ce millésime sans excès de chaleur, donne à l'ensemble de délicieuses proportions.

Creation Vinium
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération